la noix, un fruit d'automne

planche-3.jpg

Fruit  du noyer (Juglans regia, de la famille des Juglandacées), la noix est une drupe, fruit charnu à noyau. La partie charnue autour de la coquille qui est appelée le brou, n'est pas consommable, mais on peut en faire de la teinture brun foncé qui sert à teinter le bois.

drupe-3.jpg

La noix est en fait le noyau sec de cette drupe. Elle se compose de deux cerneaux qui font penser au cerveau humain. C'est un fruit oléagineux (dont on extrait  des matières grasses).


Les noix en France


La France est le premier producteur européen avec 30 000 tonnes de noix par an.

Les deux principales régions françaises productrices de noix sont le Dauphiné et le Périgord.


La Noix de Grenoble (avec les variétés "franquette", "mayette" et "parisienne") bénéficie depuis 1938 d'une Appellation d'origine contrôlée (AOC) qui protège sa provenance et sa qualité. Elle a depuis novembre 1999 son site Internet (Grignote.com).


La Noix du Périgord (avec les variétés "corne", "marbot", "grandjean") a également obtenu une AOC en 2002 et pour mieux se faire connaître, ouvert un site Internet en septembre 2004 (Noixduperigord.com).



Dans le commerce, on trouve trois types de produits :

Les noix fraîches : que l'on voit apparaître de la mi-septembre à la mi-octobre, sont à consommer rapidement. Leur peau, légèrement amère, s'enlève facilement. On peut la conserver quelques jours au réfrigérateur.


Les noix sèches : produits d'automne et d'hiver, peuvent se conserver, elles, toute l'année, à l'abri de la chaleur et de la lumière. (*Astuce cuisine : quand les cerneaux sont trop secs, faites-les tremper dans un bol de lait. Ils retrouveront leur parfum et leur fraîcheur.)

Les cerneaux : ce mode de vente se développe car c'est le plus pratique : pour grignoter à l'apéritif, dans les pâtisseries...

 noix-00621b1a8-2.jpg

Utilisations

Avec la coquille, on peut allumer le feu dans le poêle ou la cheminée ; c'est un petit combustible comme le « petit bois ». Mais attention ! Il ne faut pas en mettre beaucoup parce que les coquilles flambent de façon spectaculaire.

Avec les cerneaux, on fabrique beaucoup de choses :


- de l'huile de noix. Lorsque le pressage se fait à l'ancienne, pour 40 kg de cerneaux, on obtient 20 litres d'huile. C'est une huile de qualité, au goût de noix très prononcé, utilisée dans les vinaigrettes. Elle contient beaucoup d'acides gras oméga 3. Elle reste cependant une huile onéreuse, qui se rancit rapidement. Elle ne doit pas être chauffée, se conserve au réfrigérateur une fois consommée, dans une bouteille en verre fumé (à l'abri de la lumière).


- en cuisine, (décoration de salades) et en pâtisseries (tartes et gâteaux). On peut aussi préparer de la confiture de noix. Les noix entrent également dans la composition de pains, de fromages, de miel, de confiseries, de charcuterie, de liqueur et apéritif...

- on fait aussi du vin de noix

noix-2-1.jpg

Bienfaits

 

Source intéressante de protéines végétales et d’une multitude de vitamines et minéraux, la noix se distingue des autres fruits oléagineux par son contenu particulièrement élevé en bons gras polyinsaturés. Ces bons gras aident à réduire le mauvais cholestérol sanguin. Les noix fournissent aussi des fibres ainsi que certains composés au pouvoir antioxydant tels que la vitamine E. Manganèse, phosphore, magnésium, fer, vitamines, la liste des nutriments importants contenus dans les noix est longue, et prouve ainsi leurs bienfaits sur la santé.

Attention toutefois à ne pas en abuser car bien qu’elles soient bénéfiques, les noix sont aussi caloriques ! les calories qu'elles contiennent peuvent faire grossir.

Il est à retenir que, pour satisfaire la dose quotidienne de 2 grammes d'Omega 3 recommandée par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), il suffit de 2 cuillères à soupe d'huile de noix ou 3 à 5 noix par jour.

 

Pour les conserver 

La noix fraîche est fragile. La conserver sur une surface aérée, à l'air libre, dans une pièce fraîche, ou au réfrigérateur.
Il est recommandé de les laisser dans leur coque si elles ne sont pas sujets à être consommées immédiatement.

Un peu de vocabulaire 

Un cultivateur de noix s'appelle un nuciculteur.

Un verger de noyers s'appelle une noyeraie.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 30/10/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site