le basilic

Le basilic est une aromatique et condimentaire annuelle indispensable sur toutes les tables pendant l'été. Cultivez-le en pot ou au jardin : il a juste besoin d'eau et de soleil.

Nommé également " oranger de savetier ", " herbe du roi " ou « pistou » le basilic est la base du pesto, condiment emblématique de la cuisine italienne.

Il s'agit d'une plante bien connue des jardiniers du dimanche pour agrémenter bon nombre de plats. Il suffit de mastiquer une feuille de basilic pour en apprécier la saveur et le goût, légèrement poivré, qui laisse dans la bouche une haleine particulièrement agréable.

point Nom scientifique : Ocimum basilicum L., famille des Lamiacées.

point Noms communs : basilic commun, basilic romain, herbe royale, pistou.


Description

Le basilic commun est une plante de 20 à 60 cm de haut, à feuilles ovales-lancéolées, atteignant 2 à 3 cm. Les feuilles sont vert pâle à vert foncé, parfois pourpre violet chez certaines variétés.

Les fleurs, bilabiées, petites et blanches, ont la lèvre supérieure découpée en quatre lobes. Elles sont de petite taille et groupées en longs épis tubulaires, en forme de grappes allongées.

Les graines fines, oblongues, sont noires.

Histoire

Le terme basilic dériverait du grec ancien. La mère de Constantin, Hélène a trouvé la croix du Christ sous un basilic, d'où le nom de la plante.

Cette plante, probablement originaire d'Iran ou d'Inde, est arrivée en Europe via le Moyen-Orient : en Italie et dans le sud de la France au IIe siècle, en Angleterre au XVIIe siècle, puis en Amérique avec les premiers émigrants.


Symbolique

En Inde, le basilic est une plante sacrée déposée en offrande à Vishnou, protecteur du monde, et à Krishna, un dieu sauveur du monde.

Durant l'Antiquité, il était considéré comme une plante royale.

Dans certaines régions d'Afrique, le basilic est utilisé pour conjurer le mauvais sort.

Dans le langage des fleurs de l'Europe du XIXe siècle, il exprime la haine car selon la légende la plante poussait mieux si elle était injuriée en la cultivant.

Variétés

Il en existe plus de 150 !

Principales espèces :

pointBasilic à petites feuilles, au goût citronné, courant sur les marchés ; son parfum intense est parfait pour la cuisine (soupe au pistou, sauces).

point Basilic à grandes feuilles (Ocimum minimum), à l'odeur de jasmin, de réglisse et de citron, dont les feuilles peuvent atteindre jusqu'à 10 cm.

point Basilic pourpre (à feuilles pourpres et fleurs rose pâle), aux feuilles souples et décoratives, au parfum doux et un peu poivré, s'utilise pour les salades.

point Basilic thaï, ses feuilles évoquent à la fois la menthe et le clou de girofle, et s'utilise avec les fruits de mer et dans les soupes exotiques.

point Basilic sacré (Ocimum tenuiflorum L. ou Ocimum sanctum), une espèce cultivée près des temples bouddhistes, notamment en Thaïlande.

Culture

La culture du basilic nécessite un climat chaud et ensoleillé, méditerranéen ou tropical. Il peut aussi se cultiver en pays tempérés, soit en pots ou jardinières, ou en pleine terre moyennant quelques précautions.

Juillet-août est la période propice pour la récolte de ses feuilles à des fins de congélation.

Attention : le basilic est frileux, il craint le froid et ne résiste pas si la température descend en dessous de 10 °C. Il préfère un sol frais et bien drainé et une exposition abritée.

Il faut l'empêcher de monter en fleurs, donc pincer les extrémités des tiges quand les fleurs se forment.

La multiplication se fait par semis au printemps, vers mars-avril. Le repiquage en pleine terre peut se faire lorsque le sol s'est suffisamment réchauffé et que les gelées ne sont plus à craindre, soit vers la fin mai.

On peut le cultiver à côté d'autres plantes qui bénéficieront de sa présence : près des choux, des courges, des haricots, entre les pieds de tomate.


Bienfaits

Le basilic fournit une quantité non négligeable de vitamine C, tonique, ainsi que de vitamine A, anti-oxydante. Par ailleurs, le basilic est une source très intéressante de calcium et de phosphore, des minéraux essentiels au bon développement du tissu osseux.

N'ayez donc pas peur d'avoir la main lourde et d'en parsemer généreusement vos préparations : contrairement aux matières grasses et au sel, cela n'aura aucune incidence sur votre ligne. Enfin, sa richesse en camphre lui confère des vertus anti-rhume, puisqu'il dégage les voies respiratoires, et antiseptique. En gargarisme, il soulage les infections buccales et en cataplasme, les démangeaisons. Peut-être est-ce aussi la raison pour laquelle un pot de basilic posé sur le rebord de la fenêtre tient mouches et moustiques éloignés. Bon à savoir pour passer sereinement ses soirées estivales...

Utilisation


Pour l'alimentation

Comme herbe aromatique fraîche avec les salades, les tomates bien mûres, les courgettes, l'ail, les viandes les poissons les oeufs les salades de riz, les pâtes et les sauces (vinaigrettes). Il s'utilise de préférence cru car il n'apprécie pas les cuissons longues qui atténuent son parfum. Pour les plats chauds il faut l'ajouter juste avant de servir pour lui conserver sa saveur vive et fraîche. Toujours pour des raisons de préservation de son arôme, il ne se mixe pas, mais se broie dans un mortier avec un pilon.

À noter :

*Le basilic est difficile à accommoder avec d'autres herbes, hormis le persil, le thym, le serpolet, la sarriette et à la rigueur le romarin.

*Il ne se conserve que deux jours au réfrigérateur, enveloppé serré dans un torchon ou dans du papier absorbant légèrement humide.

*Sec il perd tout son parfum et il vaut mieux le congeler ciselé.

*Il faut l'effeuiller avant de le ciseler car ses tiges sont parfois coriaces.

*On peut aussi l'écraser au mortier pour faire éclater les cellules qui contiennent l'huile essentielle et mieux libérer ses arômes.

*Le basilic se présente en brins ou en bouquets qui doivent être fermes et verts, mais il peut aussi s'acheter en pot, ce qui permet d'en disposer jusqu'à l'automne.

*Enfin, une branche de basilic glissée dans une bouteille de vinaigre l'aromatisera subtilement. On en fait aussi une liqueur, la Chartreuse.

En huile essentielle


Contre-indications : L'huile essentielle de Basilic tropical est déconseillée chez la femme enceinte et l'enfant en bas âge. Utiliser toujours très diluée, huile très puissante. REFERENCE :"La bible de l’aromathérapie", de Nerys Purchon, Ed Marabout, 2001

L'huile essentielle de Basilic stimule l’appétit et le système digestif : facilite la digestion, aide les intestins à expulser les gaz, soulage également le hoquet, les brûlures d’estomac, les nausées et les gastro-entérites. Efficace contre l’acné, les piqûres et dans les répulsifs d’insectes. Donnant énergie et vigueur, conseillé dans le traitement des dépressions, de l’hystérie, de l’insomnie et de l’anxiété.

En infusion

L'infusion de basilic est stimulante, antispasmodique et diurétique. Il suffit de 20 ou 30 grammes de feuilles séchées par litre, après un repas. Elle a une influence positive sur les maux de tête et les coliques.

Petites recettes

Pesto express. Mixer 12,5 cl d’huile d'olive, 1/2 gousse d’ail émincée, 50 g de parmesan râpé et 30 g de pignons grillés. Ajoutez 60 g de feuilles de basilic et mixez à nouveau. Salez, poivrez à votre goût.

Sauce au basilic

Ingrédients

1 bouquet de basilic frais, 10 gousses d’ail mixées, 2 échalotes mixées, 30 cl de crème fraîche, 1 cuillère à soupe de jus de citron

1 cuillère à café de poivre, 1 cuillère à café de miel, 4 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel.

Préparation

- Dans une poêle, faîtes revenir les échalotes dans l’huile avec l’ail, le miel, le poivre et du sel.

- Laissez colorer puis ajoutez le jus de citron.

- Mélangez bien puis incorporez la crème fraîche.

- Ciselez très finement le basilic dans cette sauce.

- Mélangez bien.

- Laissez épaissir.

- Servez immédiatement.


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site