La prêle des champs

Equisetum arvense

Noms communs : Queue de rat, Queue de Renard ou Queue de Cheval

planche-2-3.jpg.

La prêle des champs est une plante vivace à la silhouette fine, de 20 à 50 cm de hauteur que l'on trouve un peu partout en France sur les bords des chemins, dans les fossés, surtout dans les endroits secs pour l'espèce qui nous intéresse ici. Elle aime les sols acides et argileux.

Ses tiges bien cylindriques mais entièrement creuses sont rigides et portent de très fines feuilles d'aspect légèrement plumeux ressemblant un peu à des aiguilles de pin. Elle ne fleurit pas et ne donne donc pas de graines.

Dans les jardins, la prêle peut devenir très vite envahissante. Il est conseillé de la cultiver dans des bacs pour limiter le développement des rhizomes.

C'est une plante dite primitive, datant de l'ère du carbone, il y a 250 millions d'années. Ce sont surtout ses tiges, fraîches ou séchées qui sont utilisées depuis des siècles pour leurs propriétés médicinales. De tout temps, elle a servi à guérir l'être humain, mais aussi les maladies des plantes (fongicides) et les animaux par voie externe.

Que contient la prêle ?

prele-2.jpg 

Riche en silice (qui favorise la santé des cheveux, des ongles et de la peau) elle peut en contenir jusqu'à 40 % de son volume.

Elle contient aussi du potassium, du calcium, du fer, du phosphore, du magnésium, du fer, du souffre (éléments permettant le renforcement des tissus conjonctifs).

Propriétés et vertus médicinales

prele.jpg 

La liste de ses propriétés médicinales est impressionnante.

La prêle est astringente, antalgique, cicatrisante, diurétique, hémostatique,

reminéralisante, antiseptique, tonique, dépurative, immunostimulante.

- Elle renforce les tissus conjonctifs : cartilage, tendons, ligaments, os. On l'utilise aussi pour traiter les maladies articulaires comme l'arthrose, les rhumatismes, l'arthrite et la polyarthrite, et également pour soigner les fractures.

- Elle soigne les problèmes de reins (calculs rénaux, coliques néphrétiques, énurésie) et les infections urinaires (cystites).

- Elle renforce le système immunitaire et stimule le système digestif pour combattre et prévenir la gastro-entérite.

- Elle est utile pour le traitement de la toux chronique.

- Son pouvoir hémostatique lui permet d'interrompre le saignement ; elle soigne les blessures (en usage externe). Les Amérindiens l'appliquaient sur des plaies lentes et difficiles à guérir.

- Elle tonifie la peau (soigne les dartres, les démangeaisons, l'acné, les vergetures, les varices) et soigne les cheveux gras.

 

Utilisations

prele-4.jpg

Il existe plus de 16 espèces de prêle. Seule l'espèce Equisetum est comestible. Bien qu'utilisée depuis des siècles, cette plante est interdite en vente libre en France à cause de sa ressemblance avec d'autres espèces de prêle qui présentent une certaine toxicité. Seuls les pharmaciens et les praticiens ont le droit de la commercialiser.

Les parties utilisées : tiges stériles fraîches ou séchées.

- Autrefois, on l'utilisait pour décaper, polir les métaux (cuivre, laiton, étain) et finir le bois. Elle nettoie les ustensiles en acier inoxydable.

- Au jardin, comme fongicide, en décoction ou en purin. La prêle soigne les maladies fongiques des végétaux, comme le mildiou, la rouille, les taches foliaires, sur les légumes, les arbres fruitiers, les rosiers, les lilas, etc. er renforce les défenses immunitaires des plantes.

- La prêle donne un colorant jaune.

- En tisane (5 à 6 cc  de prêle par litre d’eau. Ne pas ébouillanter les herbes mais les amener lentement jusqu'à ce que l’eau soit frémissante et laisser infuser 3 à 5 minutes)  : pour soulager la goutte, les rhumatismes, contre l'anémie, les yeux fatigués (compresses de tisane).

- En décoction (30 gr de plantes fraîches ou 10 gr de plantes séchées par litre d’eau. Porter à l’ébullition, couvrir et laisser mijoter environ 3 minutes. Laisser macérer de 3 à 12 heures avant de filtrer) , la plante est diurétique et favorise la récupération suite à des maladies pulmonaires. A utiliser en compresse sur une plaie, une blessure. Contre les pellicules : rincer avec la décoction

- La prêle s'utilise aussi en teinture mère, pour lutter contre la cystite.

- On la trouve également sous forme de jus, de poudre, de gélules et d'élixir.

 

 feuilles-prele.jpgL'élixir de prêle, une potion de santé pour le plan émotionnel et énergétique.

La Prêle agit sur ce qui nous rattache au passé et sur le psychisme profond, au niveau des fondations de l’être.

Elle agit sur deux plans :

- elle nettoie ce qui intérieurement fait obstacle à la lumière.

- elle concentre l’énergie ainsi purifiée.

La circulation énergétique, en s’améliorant, fait disparaître les rigidités, apporte davantage de souplesse, de vitalité et de joie de vivre.

Favorisant la communication entre conscient et inconscient, la Prêle est d’une aide précieuse pour tous ceux qui sont intéressés à mieux se connaître.

La Prêle enseigne également à mieux utiliser ses réserves énergétiques, à éviter les « gaspillages énergétiques », en invitant à davantage d’acceptation de soi-même et des autres, à lâcher prise et à prendre de la distance face au quotidien.

 

bouquet-de-prele-des-champs.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 30/05/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site